5 différences entre un mentor et un coach - Cléo. Catalyseur de croissance
832
post-template-default,single,single-post,postid-832,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

5 différences entre un mentor et un coach

J’ajouterais même : entre un mentor, un coach et un consultant. Car, il faut bien l’avouer, il est parfois difficile de s’y retrouver parmi les types d’accompagnement offerts!

Un mentor n’est pas un coach du tout. C’est un accompagnateur qui pose des questions afin de susciter la réflexion et de faire évoluer le leader. Il guide par son influence et son expérience qui lui ont permis de se démarquer professionnellement et de réussir. Le mentoré doit avoir la volonté d’apprendre sans toutefois obtenir des solutions prêtes à être utilisées; c’est à lui de les trouver.

Un coach sait poser les bonnes questions pour faire évoluer l’équipe. Il cible les forces et les faiblesses, puis établit avec les personnes concernées des objectifs et un plan selon les résultats qui doivent être atteints.

Un consultant est surtout axé sur les besoins opérationnels et organisationnels. Il se concentre davantage sur un objectif précis dans un domaine que l’entrepreneur ou que l’entreprise connaît moins bien. Son apport se situe surtout au niveau du savoir-faire.

Voici 5 principales différences :

  1. Le mentor questionne, encourage et suscite la réflexion. Le coach accompagne dans la réalisation de la tâche. Le consultant effectue la tâche.
  2. Le mentor s’attarde au rôle de l’entrepreneur. Le coach s’intéresse aux tâches et parfois au rôle de l’entrepreneur, tandis que le consultant ne regarde que les tâches dans l’entreprise.
  3. Le mentor aide au développement de l’entrepreneur. Le coach met au défi l’entrepreneur en le sortant de sa zone de confort. Le consultant dit à l’entrepreneur ce qui doit être fait et comment il faut le faire.
  4. Le mentor et le coach mettent l’accent sur l’imputabilité de l’entrepreneur dans l’atteinte de l’objectif, tandis que le consultant se concentre sur le résultat.
  5. Le mentor s’attarde à l’entrepreneur principalement, intervenant rarement auprès de son entourage. Le coach travaille avec l’équipe de direction. Le consultant travaille avec d’autres consultants de son réseau.